Follow and Join

Formation en Amérique latine : « Accompagner : comment ? et pourquoi ? »

Formation AIC : une initiative latino-américaine pour former des assesseurs laïcs à l’accompagnement des équipes de volontaires AIC.

Du 19 au 21 mars 2018, 63 personnes (45 volontaires AIC, 13 Filles de la Charité et 5 Pères de la Congrégation de la Mission) provenant de 16 pays ont eu l’occasion de participer à un Séminaire de formation AIC qui s’intitulait « Accompagner : comment ? et pourquoi ? » à Cochabamba, en Bolivie.

Cette initiative est née du constat de la diminution constante du nombre d’assesseurs religieux (pères et sœurs) et de la conviction qu’il était essentiel de trouver d’autres chemins pour accompagner les équipes locales de volontaires AIC.

Face à cette réalité, l’équipe coordinatrice d’Amérique latine a souhaité offrir aux volontaires de ce continent la possibilité de se former pour pouvoir guider les équipes de façon intégrale en accord avec la spiritualité vincentienne, en favorisant la création de communautés fraternelles entre les volontaires pour offrir un meilleur service aux personnes les plus démunies.

Plus spécifiquement, ce Séminaire poursuivait un triple objectif :

  • Eveiller la conscience du besoin de compter sur des assesseurs laïques pour accompagner les équipes.
  • Fournir les outils de base pour l’accompagnement des équipes, en prenant comme modèles le Christ, St Vincent et Ste Louise et quelques grandes figures bibliques telles que Moïse et Ruth ;
  • Générer un processus de formation systématique pour renforcer le travail des assesseurs laïques pendant les 3 prochaines années.

De l’avis unanime de tous les participants, cette rencontre fut une merveilleuse expérience de vie, de foi et de partage.  En à peine trois jours, ce ne sont bien sûr que quelques aspects de la formation à l’accompagnement qui ont pu être abordés. Toutefois, la compétence et surtout le charisme profondément vincentien des orateurs, associés à une participation active de chacun dans un esprit de très belle communion fraternelle ont insufflé à de nombreux participants le désir de s’engager sur ce chemin de l’accompagnement, et à chacun un nouvel élan et une espérance renouvelée pour poursuivre la mission qui nous a été confiée en faveur de nos frères et sœurs plus démunis.

Comme en témoignait l’une des participantes : « nous ne repartons pas seulement avec de nouvelles connaissances.  Nous repartons aussi et surtout enrichis et ressourcés grâce à une expérience humaine inoubliable qui nous a transformés en profondeur ».

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire