Follow and Join

Soutien à un projet de création d’une bananeraie au Cameroun

L’AIC-Cameroun souhaite développer un nouveau projet dans la région de Foumban.

L’objectif de ce projet est d’installer, avec les populations locales, une bananeraie dont la production servira à récolter des fonds pour

  • permettre aux jeunes non scolarisés d’accéder à une formation professionnelle
  • venir en aide aux villageois invalides.

Contexte du projet

La banane figure parmi les aliments de base de nombreuses régions d’Afrique, représentant près d’un quart des apports énergétiques dans certains pays, notamment au Cameroun devenu un des leaders dans la production de banane.

Outre d’importants débouchés commerciaux à l’international comme sur le marché intérieur, la culture de la banane présente de nombreux avantages. Sa production n’est pas saisonnière, on peut récolter des bananes plusieurs fois par an. C’est une plante pérenne, ce qui évite d’avoir à la semer chaque année et sa croissance est rapide.

Budget du projet

Cette bananeraie sera implantée sur un terrain d’une superficie d’un hectare, mis à disposition par la paroisse locale Ste Catherine, aux termes d’un contrat précisant les conditions d’occupation.

Son installation sera réalisée par les villageois locaux, sous la supervision d’un technicien spécialisé, tous rémunérés.

Les différentes étapes du projet (achat des semences, création et implantation des rejetons, mise en place d’une clôture pour protéger les récoltes, création d’un compost à partir des déchets non utilisés des plantes) nécessitent un investissement initial, dont le montant a été évalué à 2.500€.

L’équipe AIC locale, initiatrice du projet, assurera son suivi et la gestion des fonds récoltés.

L’AIC Cameroun est à la recherche d’un jumelage avec un groupe AIC francophone pour un soutien moral et financier à ce très beau projet.

N’HESITEZ PAS ! ENGAGEZ VOS GROUPES !

Pour tout renseignement, contactez-nous !

Une réponse à Soutien à un projet de création d’une bananeraie au Cameroun

  1. tania sakina ngongo septembre 26, 2018 at 11:01 #

    moi je suis membre de l’AIc RDCongo je voulais aussi participe dans ce projet

Laisser un commentaire